Particularités d'adoption en Ukraine

Particularités d'adoption en Ukraine

L’Ukraine n’a pas ratifié la convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale.

Le recours à un organisme  autorisé français n’est pas obligatoire. Les démarches sont donc individuelles.A ce jour, il n’y a qu’un seul organisme français autorisé à déposer de dossiers de candidatures pour l’adoption : Médecin du monde.

Il y a aussi une association qui s’appelle l’APAEU ( Association  des parents adoptifs d’enfants ukrainiens). Elle n’est pas agréé, les membres sont les bébévoles. Elle regroupe des adoptants et des candidats à l’adoption en Ukraine. Elle a pour l’objectif de diffiser auprès des familles de l’information fiable, de permettre un dialogue permanant avec des parents, d’apporter les témoignages en vue d’aider les parents adoptifs.

En Ukraine, c’est le centre des adoptions (CDA) qui s’occupe des candidatures des adoptants étrangères.

Depuis le 26 juillet 2005 les titulaires d'un passeport de l'Union Européenne ou de la Suisse n'ont plus besoin de demander un visa pour se rendre en Ukraine, dans la mesure où leur séjour n'excède pas 90 jours. Les candidats à l’adoption, dans les conditions actuelles d’adoption, sont donc dispensés de la demande de VISA.